Free Mobile illimité : actualités Free Mobile illimité : actualités
VN:RO [1.9.22_1171]

Free Mobile illimité

L’actualité de l’offre illimité de Free Mobile, le nouvel opérateur low cost de la téléphonie mobile.

free-reprend-pas-t-mobile

Free Mobile ne reprend pas T-Mobile

Par Nicolas, le 17-10-2014 dans Free Mobile illimité : actualités, Commentez

Alors que Free Mobile nourrissait certaines ambitions afin de conquérir le marché de la téléphonie mobile outre-Atlantique, le groupe appartenant à Xavier Niel a reçu une fin de non-recevoir de la part de T-Mobile.

T-Mobile ne sera pas entre les mains de Free Mobile

L’offre de Xavier Niel était simple, à savoir racheter 56% des parts de T-Mobile US à Deutsche Telekom. Pour cela, l’idée était d’acquérir cette part dominante en rachetant chaque action pour 33 dollars. Clairement, ce montant a été jugé trop bas par l’opérateur allemand. Cette aventure américaine tourne donc court pour Free Mobile, mais l’enthousiasme de Xavier Niel faisait plaisir à voir dans le marasme économique actuel de la France.

À vrai, une entreprise française qui part à l’assaut du marché américain, cela est bien rare. Xavier Niel a tout tenté en rehaussant notamment son offre à 2 reprises pendant la période estivale. Pour rappel, une précédente offre avait été réalisée par l’opérateur sprint à hauteur de 38 dollars par action et la réponse de T-Mobile US avait été la même. Free Mobile était donc quelque part prévenu qu’il ne s’agissait pas d’une mince affaire.

Un jeu boursier défavorable à Free Mobile

Également, Deutsche Telekom avait bien compris que la cession de T-Mobile US ferait drastiquement diminuer sa capitalisation boursière en passant de 50 à 30 milliards d’euros, soit la même valeur qu’Orange. Alors que de nombreux mouvements se sont engagés sur le marché européen, Deutsche Telekom ne voulait pas prendre ce risque, en tout cas, cette année. Le timing n’était clairement pas le bon pour un rachat effectif dans les mois à venir.

Toutefois, Free Mobile n’estima pas qu’il s’agisse d’un échec, car l’opérateur français a su se montrer sur le marché international et a su faire preuve de grinta pendant les négociations. Autre point clé, Free Mobile a su mobiliser les principaux fonds d’investissement pour soutenir ce projet à plus de 40 milliards de dollars. In fine, Free Mobile pourrait revenir à l’attaque dès le mois de janvier prochain.

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :