Bouygues Telecom illimité : actualités Bouygues Telecom illimité : actualités
VN:RO [1.9.22_1171]

Bouygues Telecom illimité

Suivez l’actualité des forfaits mobiles illimités de Bouygues Telecom.

debit-free-mobile

Free Mobile réduit le débit web selon Bouygues Telecom

Par Nicolas, le 28-11-2014 dans Bouygues Telecom illimité : actualités, Commentez

Une nouvelle affaire juridique oppose les meilleurs ennemis de la téléphonie mobile en France. En effet, Bouygues Telecom vient de porter une énième plainte contre Free Mobile concernant une réduction explicite du débit concernant le web mobile.

Une histoire de plafond et de location

L’opérateur Bouygues Telecom a échafaudé toute une théorie dans le cadre d’une nouvelle plainte déposée à l’encontre de Free Mobile. Cette fois-ci, le plafond de data proposé est en cause. En effet, pour rappel, Free Mobile propose un volume de 20 Go de data dans le cadre de son forfait illimité à moins de 20 euros par mois. Ce plafond est largement supérieur à celui proposé par feu B and YOU (entre 3 et 5 Go), ce qui constitue un argument commercial pour l’abonné lors de son choix d’opérateur.

Toutefois, selon Bouygues Telecom, le débit proposé lors de la connexion d’un abonné gourmand en matière de data est volontairement bridé par Free Mobile afin que le coût de location du réseau Orange n’explose pas. Souvenons-nous qu’un contrat d’itinérance lié à la bande passante utilisée a été signé entre Free Mobile (qui ne dispose pas de son propre réseau) et Orange. Ce nouveau duel entre Bouygues Telecom et Free Mobile a dont attrait à une histoire de plafond et de gestion des coûts.

Free Mobile paye plus de 500 millions d’euros par an à Orange

À ce jour, Free Mobile verserait entre 500 et 700 millions d’euros à l’opérateur Orange par an pour louer la bande passante qui lui manque. Depuis le début de cet accord, Bouygues Telecom et SFR dans une moindre mesure n’ont pas lâché l’opérateur de Xavier Niel estimant qu’il s’agissait d’une concurrence déloyale puisqu’eux avaient dû développer leur propre réseau à travers le temps sans « squatter » celui d’un autre.

Mais cet accord a été validé par l’Autorité de la Concurrence, ce qui avait rendu fous d’énervement les responsables de l’opérateur Bouygues Telecom. Depuis, ils se sont jurés de ne rien laisser passer à cet ennemi détenu par le groupe Iliad.

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :